Pixels et caetera

sam, 19. mai. 2018

Nicolas Bideau, dont le métier est maintenant de «vendre à l’étranger l’image de la Suisse», cette ombre informe en vérité, s’est félicité cette semaine de la bonne trouvaille qui représentera notre pays dans une prochaine exposition internationale (je ne sais plus où, mais ça n’a pas d’importance). Cette trouvaille, c’est une volière de drones, ou des drones en volière, si l’on veut visualiser plus simplement cette prouesse technologique qui impressionnera sans aucun doute le monde sur nos capacités à faire voler en escadron ces armes intelligentes. Car, manque de bol pour Nicolas Bideau, son annonce retentissante s’est faite au lendemain des manifestations sanglantes à Gaza, où l’armée israélienne a utilisé comme à son habitude des drones sophistiqués pour bombarder au gaz lacrymogène…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...