Rivaliser n’est pas gagner pour Gumefens

mar, 29. mai. 2018

Loin d’être malmené par Piamont, deuxième au classement, Gumefens/Sorens a concédé samedi sa première défaite du printemps à domicile (1-2). «Il y a toutefois du potentiel dans cette équipe», assure Lucien Dénervaud, qui poursuivra aux Marais la saison prochaine.

QUENTIN DOUSSE

Au soir de la 23e journée, Piamont, dauphin du désormais promu Ueberstorf, compte dix points d’avance sur Gumefens/Sorens. Or, dans un match dénué d’enjeu mais pas d’intérêt, les Gruériens ont prouvé samedi que la réalité du classement n’est pas toujours celle du terrain. Généreux dans l’effort, ambitieux dans le jeu, les joueurs de Lucien Dénervaud ont parfaitement soutenu la comparaison avec leur hôte sarinois, menant même au score à la pause. Mais, par trop brouillons devant le but adverse, ils ont subi leur…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un physicien gruérien à l’Université d’Oxford

Le Tourain Ludovic Scyboz est entré à la prestigieuse Université d’Oxford. Le physicien de 26 ans y effectuera au moins deux ans de post-doctorat et travaillera avec les meilleurs du domaine. Retour sur un parcours pas comme les autres.

ISAAC GENOUD

Si Ludovic Scyboz a toujours su rester discret, ses exploits sont, eux, restés gravés dans les annales du Collège du Sud, à Bulle. La Gruyère y avait d’ailleurs consacré un article, il y ...