Samedi cinéma

sam, 12. mai. 2018

L’amour de salon à perdre la raison

Une petite farce avec de grands acteurs. De grands acteurs capables de nous la servir rien qu’en s’échauffant. Daniel Auteil adapte une pièce qu’il connaît par cœur, une pièce de Florian Zeller qu’il a jouée sur les planches de Paris et d’ailleurs. Au rayon des comédies sentimentales, on ne présenterait pas son film en tête de gondole. Il n’empêche qu’Amoureuxdemafemmeréserve des moments tendres et quelques scènes qui ondulent comme de jolies bulles de savon.

L’enversdudécorau théâtre devient donc Amoureuxdema femmeau cinéma. Le premier se donnait à Equilibre l’an dernier, le second est projeté au Prado. C’est moins prestigieux, mais y’a plus de place pour les jambes. L’histoire, en tout cas, ne change pas. Daniel tombe sur Patrick, un ami de longue…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses