Traitement de choc

Commentaire

Santé. On opère ou on n’opère pas? L’Hôpital fribourgeois, qui souffre de déficit chronique, va passer sur le billard. Après avoir demandé beaucoup d’examens, après avoir beaucoup tergiversé, le Conseil d’Etat s’est fait une raison: plus le choix, il faut intervenir. Ne mentons pas au patient, c’est un traitement de choc qui l’attend. Le Conseil d’Etat ne va pas ménager ses efforts pour que l’institution retrouve la santé. Promis, il veillera au financement transitoire. Juré, il sera bienveillant pour les investissements dont a besoin un hôpital coincé entre l’Inselspital de Berne et le CHUV de Lausanne. Certaines mesures seront même indolores, comme la réduction du nombre d’administrateurs et leur professionnalisation. De toute manière, le président Philippe Menoud compte s’en aller dès que «les propositions seront mises en œuvre». Mais dans le lot, une mesure va faire mal. Celle qui touche les employés. En sortant les collaborateurs de l’HFR de la Loi sur le personnel, les conditions ne vont pas s’améliorer, même si le débat reste à faire. Le Gouvernement évite d’être brutal en suggérant la création d’une nouvelle loi. Mais à terme, les salaires à l’HFR vont forcément se rapprocher de ceux de la moyenne suisse. Ne pouvait-on utiliser tous les autres moyens avant d’en arriver là? Les manquements constatés laissent penser qu’il y aurait eu de la marge. Au final, c’est un sacrifice qui sera demandé aux collaborateurs, sacrifice qui ne se justifiera que si l’HFR prend le chemin de la guérison. Jérôme Gachet

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...