Traitement de choc

mar, 08. mai. 2018

On opère ou on n’opère pas? L’Hôpital fribourgeois, qui souffre de déficit chronique, va passer sur le billard. Après avoir demandé beaucoup d’examens, après avoir beaucoup tergiversé, le Conseil d’Etat s’est fait une raison: plus le choix, il faut intervenir.

Ne mentons pas au patient, c’est un traitement de choc qui l’attend. Le Conseil d’Etat ne va pas ménager ses efforts pour que l’institution retrouve la santé. Promis, il veillera au financement transitoire. Juré, il sera bienveillant pour les investissements dont a besoin un hôpital coincé entre l’Inselspital de Berne et le CHUV de Lausanne. Certaines mesures seront même indolores, comme la réduction du nombre d’administrateurs et leur professionnalisation. De toute manière, le président Philippe Menoud compte s’en aller dès que…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...