Victoire d’équipe sur et hors du terrain

Commentaire

FC Bulle. Seuls les ignares ou les fous pensent qu’une promotion est courue d’avance. Qu’un titre se gagne les mains dans les poches. En sport, d’autant plus quand il est collectif, tout peut tellement vite basculer du mauvais côté que, pour qu’une équipe soit performante, il faut que chacun veille au grain. Et cela à tous les niveaux. La promotion du FC Bulle, c’est d’abord celle des joueurs, épatants de régularité et de caractère, d’humilité aussi. Les anciens comme les frères Yenni, Bochud ou Dos Santos sont
les gardiens du temple. Mabanza et Tosato ont été des valeurs ajoutées, Afonso a franchi un palier et les ex-Tourains Pasquier et Puertas se sont pliés au jeu de la concurrence. A l’origine de deux buts, ce dernier a été décisif samedi. La promotion est forcément celle de l’entraîneur Cédric Mora. Exigeant comme seuls le sont les bons entraîneurs, il a sûrement mené la vie dure à ses joueurs. Mais avec suffisamment d’intelligence pour que chacun accepte de faire passer le bien de l’équipe avant tout le reste.
Enfin, le dénouement du week-end est le fruit du travail effectué par des dirigeants bâtisseurs, à la volonté affichée de construire avec les clubs alentour. Même en 2e ligue inter, le FC Bulle reste le club phare du sud du canton. De par son budget, mais pas seulement. Ne réunit-il pas 1100 personnes à son brunch de soutien? C’est plus que Fribourg-Gottéron… C’est sur le terrain de La Tour/Le Pâquier que les Bullois ont fêté leur promotion. Tout un symbole. Les ennemis d’hier réunis pour célébrer le succès d’aujourd’hui. «Comme quoi il y a de belles histoires dans le foot», appréciait le chef technique Steve Guillod. Karine Allemann

 

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.