Aucune mesure de protection

A la suite des intempéries du début de la semaine.

Un article avait déjà paru dans La Gruyère lors des inondations du 7 juin 2016. Cette fois-là, nous avions évacué près de 10 m3 de boue.
Force est de constater, deux ans plus tard, que les éléments naturels se déchaînent toujours davantage. Je pense qu’on va à nouveau nous dire qu’il s’agit d’une crue centennale! Tiens, bizarre deux crues centennales en deux ans… Du coup, ça fait beaucoup de dégâts lorsqu’on n’entreprend aucune mesure pour protéger les biens et la vie des habitants. Tout cela pour dire qu’à l’instant ou j’écris, je me pose une question: que font nos politiciens, nos ingénieurs? Ils travaillent d’arrache-pied pour savoir si les vaches doivent conserver leurs cornes, si le loup et le lynx doi­vent être plus au moins protégés. Pendant ce temps-là, des petites gens se battent pour protéger des biens qu’ils ont remis en état à la sueur de leur front avec l’aide de leurs amis. Et après ne pas avoir encore terminé, il faut déjà recommencer!
Philippe Bosson Pont-la-Ville

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.