L’aigle ou le Ranz

Ce lecteur revient sur la polémique de l’aigle bicéphale, mimé par trois joueurs suisses pour célébrer les buts contre la Serbie.

A la fin des années 1980, à l’école primaire de mon village arrivait le premier ressortissant de la Yougoslavie. A voir le comportement de notre camarade, nous avions vite compris que le début de son enfance avait été chaotique et que la fuite ne fut pas un choix pour lui et sa famille. Il s’appelait Agim, comme d’autres s’appelleront Xherdan, Granit ou Valon durant la décennie suivante. Ils arrivaient dans des villages bucoliques, mais ô combien providentiels de notre pays. La Suisse les accueillait avec plus ou moins d’entrain. Chacun a fait son chemin, s’est intégré en apprenant un métier et les langues. Pour ces jeunes, le football a été le moyen d’expression universel et un outil d’ascension sociale plutôt prolifique à voir la composition de notre équipe nationale. Vingt ans plus tard, en Russie, l’occasion leur est donnée de manifester leur joie d’avoir vaincu sportivement l’ennemi politique d’hier, la réminiscence de leurs histoires de vie leur fait accomplir un geste de ralliement. Fruit de l’instinct ou de la préméditation, peu importe, il s’agit d’un signe fort de l’attachement à leur terre qu’ils ont dû un jour quitter. La polémique de l’aigle à deux têtes me fait penser à la réaction qui avait banni le Ranz des vaches des régiments français du XVIIIe siècle. Une différence de taille tout de même, puisque, aujour-d’hui, il ne s’agit plus de mercenaires, mais de compatriotes, rappelons-le une fois pour toutes! De par sa géographie, la Suisse est historiquement composée de peuples aux origines diverses. D’ailleurs, qu’est-ce qu’un Suisse pur jus? Etre fier de nos racines n’est jamais incompatible avec l’amour de notre patrie helvétique, il n’y a qu’à constater l’énergie donnée sans compter sur le terrain. Pour ce qui est de ce Mondial, la nation perdante de cette histoire semble définitivement être… la Serbie. Pierre Papaux, Avry-devant-Pont

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...