Le SSP veut une refonte du projet

jeu, 28. juin. 2018

L’Etat donne d’une main et reprend de l’autre, dénonce le Syndicat des services publics (SSP). «Invraisemblable!» estime Gaétan Zurkinden, secrétaire régional. Pour le SSP, dont les membres se sont réunis mardi soir, le projet de redressement de la caisse de prévoyance du personnel de l’Etat (La Gruyère du 16 juin 2018) serait un «gigantesque tour de passe-passe financier».

L’Etat de Fribourg a annoncé vouloir injecter un milliard de francs sous la forme de mesures transitoires (500 millions de francs) et d’une recapitalisation (500 millions). En échange, sa cotisation diminuera de 3%. Or, en trente ans, cette baisse de 3% permettrait d’économiser 1 milliard, calcule le SSP. L’opération serait donc blanche pour le canton, contrairement aux employés qui, eux, vont passer à la caisse.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Il traverse Sâles à 140 km/h sur son tricycle, soit 60 km/h de plus qu'autorisé

Vendredi peu après 23 h 30, un homme de 51 ans circulait au guidon de son tricycle motorisé, sur la route cantonale entre Bulle et Romont. Lors d’un contrôle à Sâles, le véhicule a été mesuré à une vitesse nette de 140 km/h sur un tronçon limité à 80 km/h.