Les films qu’on n’a pas vus

sam, 30. juin. 2018

Plutôt sable ou neige?

Comme ça, on peut choisir son camp: le désert et les flingues ou le froid et des enfants mignons. D’un côté, Sicario, la guerre des cartels, deuxième volet de ce thriller tendu, violent, en plein trafic de drogue à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Un film qui doit sentir la poudre et le sable chaud, où Stefano Sollima (Romanzo Criminale, Gomorra) succède derrière la caméra à Denis Villeneuve.
De l’autre, un jeune instituteur danois qui, pour son premier poste, choisit un hameau inuit de 80 habitants, perdu au Groenland. Une année polaire, inspiré d’une histoire vraie, doit sentir la neige et le phoque qui chante sa complainte sur la banquise. EB

Sicario, la guerre des cartels, de Stefano Sollima, avec
Benicio del Toro et Josh
Brolin

Une anné polaire,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...