Multiple et imposteur

sam, 02. juin. 2018

Antoine Bello

SCHERBIUS (ET MOI)
Gallimard / 446 pages

Qu’il parle d’espionnage (Les falsificateurs), de foot (Mateo) ou d’intelligence artificielle (Ada), Antoine Bello possède l’art de capter le lecteur pour ne plus le lâcher. Dans l’excellent Scherbius (et moi), cet écrivain français installé aux Etats-Unis s’intéresse à la psychiatrie. Le narrateur, Maxime Le Verrier, vient d’ouvrir son cabinet quand un éminent professeur lui adresse un étrange patient: un imposteur du nom d’Alexandre Scherbius, qui souffre apparemment d’un trouble de la personnalité multiple. Nous sommes en 1977: cette relation thérapeutique donne naissance au livre que nous tenons en main et que le psychiatre va revoir au fil d’éditions successives. Ses liens avec ce drôle de Scherbius ne cessent en effet de se…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...