Stop violence et le vivre-ensemble

mar, 12. juin. 2018

Lors de l’assemblée générale de l’association Stop violence en Gruyère, jeudi soir dernier à Espace Gruyère, son président, le préfet Patrice Borcard, a fait état d’un léger déficit pour l’exercice 2017, notamment en raison de nombreuses subventions accordées à des projets touchant aux thématiques actuelles de l’association, désormais plus tournée vers le vivre-ensemble et l’intégration que la lutte contre la violence en elle-même.

L’association a ainsi soutenu le Festival des soupes, à Bulle, Tradi’Dzounèche – le marché des traditions organisé en mai dernier par la Fédération des jeunesses gruériennes à Charmey – une publication sur les violences faites aux femmes par Solidarité Femmes ou encore les cours de langues au parc Saint-Paul, à Bulle. Sans oublier la participation au Comptoir…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.