Sur les murs blancs, la peinture éclate en un intime conflit

jeu, 07. juin. 2018

Le festival Altitudes a proposé à Vincent Ottiger de s’exprimer sur le thème de la folie.

Dans l’église de la Part-Dieu, son exposition se révèle puissante et évocatrice.

A découvrir également: une riche rétrospective de Jean-Louis Gétaz et une touchante correspondance entre Jacques Cesa et Jean-Noé Nobs.

ÉRIC BULLIARD

«Ce n’est qu’après avoir regardé que l’on voit ou plutôt que l’on se sent voir.» Signés Jacques Roman, ces mots, impressionnants, accueillent le visiteur. Il faut les contourner pour découvrir l’exposition de Vincent Ottiger, intitulée, comme ce texte du poète et comédien lausannois, Un intime conflit. Parce qu’il y a tension, frottement et profonde intériorité dans l’ancienne église de la Part-Dieu.

Invité par le festival Altitudes, le peintre et graveur gruérien prépare…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...