Sur les murs blancs, la peinture éclate en un intime conflit

jeu, 07. juin. 2018

Le festival Altitudes a proposé à Vincent Ottiger de s’exprimer sur le thème de la folie.

Dans l’église de la Part-Dieu, son exposition se révèle puissante et évocatrice.

A découvrir également: une riche rétrospective de Jean-Louis Gétaz et une touchante correspondance entre Jacques Cesa et Jean-Noé Nobs.

ÉRIC BULLIARD

«Ce n’est qu’après avoir regardé que l’on voit ou plutôt que l’on se sent voir.» Signés Jacques Roman, ces mots, impressionnants, accueillent le visiteur. Il faut les contourner pour découvrir l’exposition de Vincent Ottiger, intitulée, comme ce texte du poète et comédien lausannois, Un intime conflit. Parce qu’il y a tension, frottement et profonde intériorité dans l’ancienne église de la Part-Dieu.

Invité par le festival Altitudes, le peintre et graveur gruérien prépare…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Mais c’est quoi le problème avec la piscine de Bulle?

En juillet, la ville de Bulle annonçait qu’elle reportait d’une année les travaux de rénovation de sa piscine extérieure. En cause: une procédure retardée par huit oppositions. Le bruit que pourraient produire la piscine et ses nouvelles infrastructures préoccupe.