Sur nos monts…

A propos de l’affaire de l’aigle bicéphale lors du match Suisse - Serbie.

Tous les matches du Mondial commencent par les hymnes nationaux, reflétant l’âme, même désuète, de pays proches ou lointains. Ces chants fervents, aux mélodies diverses, expriment une identité et sont aussi là pour donner du courage aux gladiateurs après leur entrée dans l’arène. J’ai vu le match Serbie-Suisse, il y a une semaine. Félicitations au quatuor de Suisses qui a eu à cœur de chanter notre hymne national. Certes, cet hymne ne promet pas sang et conquêtes, mais simplement un lever de soleil serein sur nos montagnes peuplées d’aigles à une tête, de choucas et de chamois. J’ai vu et entendu les autres membres de la chorale: pas un mot de leur part, avec un visage totalement fermé et, pour certains, la nette impression qu’ils pensaient à leur carrière ou primes, et… à l’hymne d’un autre pays. Je ne suis pas enseignant, mais je crois qu’il est possible à des adultes, même sportifs de haut niveau, d’apprendre les paroles de notre hymne… au moins la première strophe (trente-six mots en allemand)! Les masques sont tombés en fin de partie. Pour deux joueurs: des regards de haine et de provocation vis-à-vis du public serbe, accompagnés de mimiques du drapeau à l’aigle bicéphale. Le Kosovo venait, semble-t-il, de battre, péniblement, la Serbie. La FIFA n’a vu dans ces comportements d’après match que des signes antisportifs, non politiques. A d’autres! Ces gestes et cris d’aigles déplumés étaient bien dirigés contre la Serbie et son public, et non contre le sport ou un joueur. L’on eût aussi espéré que l’ASF, consciente des risques de dérapages, demande clairement, avant la rencontre, à ses joueurs d’éviter toute provocation pendant et après le match. Apparemment la liberté de vol a été laissée aux deux aigles… C’est regrettable et ce comportement fait honte à la correction proverbiale du peuple et de l’équipe suisses, au demeurant neutres jusqu’à nouvel avis. Sur nos monts… quand l’aigle bicéphale… chasse le chamois… et égratigne la croix blanche. Benoît Rey, Châtel-Saint-DenisTribune libre

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.