Un autre monde

jeu, 14. juin. 2018

Dans l’univers des oligarques, on s’offre des clubs de football, on parle en millions et, à la condition de ne pas avoir raté sa vie, en milliards. Dans le cas du procès qui s’est tenu à Fribourg, une petite somme de 46 millions de francs était en jeu. La Banque européenne de développement réclamait en effet le remboursement d’un prêt datant de 1997 à l’entreprise Gazprom Neft. Pour Roman Abramovitch et son associé Evgeny Shvidler, la question était de savoir s’ils étaient impliqués dans cette situation. Et s’il a eu lieu à Fribourg, c’est que la société Runicom, liée à l’affaire, y est enregistrée.

Si on parle au passé, c’est que tout est terminé. Abracadabra… plus de procès! D’un coup de baguette magique, les parties ont signé un accord extrajudiciaire à l’abri des regards. Et tant pis…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.