Varroa vaincu par la chaleur

sam, 09. juin. 2018

Vatorex, une start-up zurichoise coachée par la Gruérienne Paola Ghillani, développe un procédé prometteur pour venir à bout du terrible parasite des abeilles: la chaleur.

JEAN GODEL

Le varroa fait des ravages dans les ruches d’Europe. Pourtant, ce terrifiant varroadestructor craint plus que tout un phénomène des plus anodins: la chaleur. Quand, dans une ruche, les abeilles survivent jusqu’à une température de 45°C, lui trépasse dès qu’il est exposé six heures à 39°C, ou même une heure à 42°C.

C’est ce différentiel de résistance à la chaleur qu’exploite la start-up zurichoise Vatorex, lancée en 2013 par Willi Brunner et son fils Pascal. Une graine d’entreprise qu’accompagne la Gruérienne Paola Ghillani en tant que coach d’Innosuisse, l’agence de la Confédération chargée de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...