BlueFactory peut avancer

mar, 17. jui. 2018

La Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC) a approuvé le Plan d’affectation cantonal du quartier d’innovation BlueFactory, à Fribourg. A la suite de séances de conciliation, deux oppositions ont été retirées.

Une troisième a quant à elle été rejetée par la DAEC, indique cette dernière dans un communiqué. L’approbation du Plan d’affectation peut désormais faire l’objet d’un recours, dans les trente jours, auprès du Tribunal cantonal.

Dans un communiqué séparé, la direction de BlueFactory se réjouit de cette étape, qui «offrira la base légale pour le développement du quartier». Le mandat d’étude parallèle pour la construction du futur bâtiment expérimental du Smart Living Lab pourra notamment être lancé, de même que la planification du bâtiment B, qui sera dévolu à des bureaux.

Un quartier à la pointe

Le Plan d’affectation cantonal, mis à l’enquête publique en janvier dernier, veut faire de BlueFactory un quartier à la pointe de l’innovation, mélangeant recherche, formation, activités, services, commerces, utilité publique et logements expérimentaux. Concrètement, il prévoit notamment l’aménagement d’un parc et d’une place centrale, formant «un espace public majeur», en partie vert.

Des liaisons de mobilité douce sont également prévues à travers le site et vers l’extérieur. La circulation automobile sera possible uniquement pour les livraisons et pour permettre l’accès au parking souterrain. Ce dernier comprendra 220 places de parc au maximum, ainsi que 20 places d’autopartage.

Le stationnement sera intégré sous des constructions, qui veilleront pour leur part à préserver et à mettre en valeur le patrimoine bâti. La part de logements sera limitée à 14% des surfaces constructibles.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.