On boun’an

En patois
En français

L’i a rin ou tin, po chè ratrapâ! Chovinyidè-vo le krouye an ke no j’an j’à in djij’è-chate. È la venye ke l’avi dzalâ in chèdzè.

Ivo yu lè dzordi, kemin lè j’âbro chon tsardji. Di grétè, n’in d’a jou a boré. Vo chédè prà ke  n’in d’a rin j’à, lè jan dèvan. I fudrè diora akotâ lè pomê è lè pèrê. Din lè dzà, lè j’anpè chon tot’in hyà, lè moureni achebin. No j’arin dè tyè fére di konfiturè: i chyà, i grejalè, i rejenè. Di pre a Botsi po fére di Bénichon mèmorâbyè.

Lè kurti l’an jou dou mô dè lou betâ in hyà. Tru mou, tru chè, tru dè bije, pou dè chèlà… ma mè fô pyakâ dè rônnâ; puchke lè mônè y krèchon, fô bin chè krêre ke le richto y krè achebin.

On boun’an? Portyè pâ, fudrè rintyè rin tromintâ è ithre bin kontin . Ma dona dejê, kan no j’avan di j’an dinche, a pâ chavê tyè fére dè totè hou prêjè: «No j’an tot’a-fé tru prèyi y Rogachyon».

Anne Marie Yerly

 

Une bonne année

Il n’y a que le temps, qui sait se rattraper!  Souvenez-vous la mauvaise année que nous avons eue en 2017. Et la vigne qui avait gelé en 2016.

Avez-vous vu les vergers, comme les arbres sont chargés. Des cerises, il y en a eu tout plein. Vous savez bien qu’il n’y en avait pas eu les années précédentes. Il faudra bientôt étayer les pommiers et les poiriers. Dans les forêts, les framboises sont en fleurs, et aussi les mûres. Nous aurons de quoi faire des confitures: au sureau, aux myrtilles, aux groseilles. Des poires à Botsi pour faire des bénichons mémorables.

Les jardins ont eu du mal de se mettre en train. Trop mouillé, trop sec, trop de bise, peu de soleil… mais j’arrête de rouspéter; puisque les mauvaises herbes grandissent, il faut bien croire que le reste grandit aussi.

Une bonne année? Pourquoi pas, il faudrait juste pas trop gaspiller et être bien content comme ça. Ma maman disait, quand nous avions de telles années, à ne pas savoir que faire de toutes ces récoltes: «Nous avons tout à fait trop prié aux Rogations!»

Anne Marie Yerly

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...