Désinvolture

sam, 28. jui. 2018

PAR CLAUDE ZURCHER

C’EST TRÈS BEAU, C’EST VRAI. Ça fait des frissons, c’est vrai. C’est une belle tradition, c’est vrai. Mais après les fifres, tambours et clairons à Bulle, la Rencontre romande des sonneurs de cloches à La Roche n’aurait-elle pas pu avoir lieu, cette année, dans une vallée perdue du Valais?

J’AI BIEN VU, À 120 KM/H, au pied du pilier du pont sur l’autoroute, à la hauteur de Marsens quand on roule en direction de
Fribourg, cette inscription taguée: «Les apparences sont trompeuses.»
Il ne saurait y avoir meilleur emplacement pour cette vérité, surtout quand on quitte Bulle en cinquième vitesse.

LA VILLE DE PARIS A RAPPELÉ, en cette période caniculaire, que les squares et les églises peuvent être des «îlots de fraîcheur» bienvenus. Ce qui crée au moins un point commun…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...