De nombreux éclats d’obus refont surface à la Fochsenflue

sam, 21. jui. 2018

Un lecteur s’étonne des innombrables traces laissées par l’armée sur d’anciennes zones de tir.

C’est notamment le cas à Bellegarde, non loin du col des Euschels.

Selon le DDPS, ces débris ne représentent aucun risque de pollution. Mais certains sont encore susceptibles d’exploser.

JEAN GODEL

La récolte a été bonne, le sac à champignons est lourd. Non pas de bolets, mais d’éclats d’obus. Une dizaine de pièces plus ou moins grandes, récoltées en moins de quinze minutes, un matin de juin au bas du vaste pierrier qui dévale la combe entre la Chörblispitz et la Fochsenflue, non loin du col des Euschels, à Bellegarde.

Une semaine auparavant, Thiébaud Buchs a récolté une quarantaine de pièces pour un poids de plus de 5 kilos. En à peine une heure. Sans compter d’autres débris auxquels l’ancien…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Bûcheron, un métier des plus dangereux

En ce début d’année, deux drames rappellent que le bûcheronnage reste une activité risquée, quelles que soient les précautions prises. Les chiffres de la Suva sont éloquents: 1700 accidents chaque année dans les exploitations forestières et près de la moitié des apprentis victimes d’accidents.