Le chemin du dernier soupir

sam, 28. jui. 2018

Suite de la série d’été consacrée aux noms de rues, avec la Charrière-des-Morts, à Gruyères. Un chemin empreint d’histoire, du Moyen Age aux années 1940.

VALENTIN CASTELLA

Son château, ses innombrables touristes et leurs selfies. La cité de Gruyères est connue de tous, loin à la ronde. Mais, derrière la rue principale (la rue du Bourg) se cache une allée moins fréquentée au nom intrigant. Avant d’atteindre le parvis de l’église et la place de jeux, une vieille route se présente. Son nom: la Charrière-des-Morts.

Longue d’environ 800 mètres, elle relie Gruyères à Saussivue, situé plus bas. Le promeneur franchit d’abord la porte du Guet, là où les habitants de l’Intyamon venaient se protéger en cas d’attaque ennemie. Puis, il longe le Clos aux cerfs, dans lequel plusieurs dizaines de biches…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...