Pixels et caetera

sam, 28. jui. 2018

JE TE TIENS PAR LA BARBICHETTE. Si chacun se surveille par vidéo interposée, ça peut donner ça: un sacré barnum en France, où tous les rouages d’un Etat démocratique se mettent en mouvement, président, ministre, préfet de police, hauts fonctionnaires, commission d’enquête parlementaire, presse… à l’occasion d’un délicieux scandale. Sans la vidéo prise par des témoins des bastons du 1er Mai sur une mignonne petite place de Paris impliquant directement l’Elysée, point de scandale d’Etat. C’est assez simple, en somme, les causes et les effets à l’ère du tout à l’image. Il est donc juste de reconnaître que si la police filme habituellement les manifestants, ceux-ci ont également intérêt à filmer la police (ce qui se fait déjà depuis quelques années). A ces bienfaits de la vidéo s’ajoute,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une gravière qui refait surface crée des remous à Botterens

L’ouverture prochaine de la gravière de Champ-Vuarin a surpris de nombreux voisins. A leur demande, une séance d’information aura lieu ce soir avec l’exploitant, Grisoni-Zaugg. L’ancienneté du permis de construire, délivré en 2000, soulève plusieurs questions.