Une ville qui résonne en habits de fête

mar, 03. jui. 2018

PAR XAVIER SCHALLER

Dimanche, devant le temple, à la rue de Gruyères, les chevaux du Cadre noir et blanc piaffent d’impatience. Après les trois coups de canon, à midi et demi pile, les cavaliers peuvent laisser aller leurs montures, direction la Grand-Rue. Temps fort de la Fête fédérale des tambours et fifres (FFTF), le grand cortège commence.

Durant deux heures, 119 groupes vont se succéder dans les rues de Bulle, à un intervalle de 45 secondes. Les tambours de La Gruvia, société organisatrice de la Fête, sont les premiers à passer. Les Gruériens portent simplement un polo blanc orné du macaron de la société. Mais pour la plupart des ensembles, les costumes sont colorés, chamarrés, avec une forte propension militaire. De quoi rappeler que fifres et tambours étaient avant tout destinés aux…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.