C’est prouvé, il n’y en a point comme la poire à botzi

sam, 25. aoû. 2018

Dix ans après les premières récoltes, les responsables de l’Interprofession de la poire à botzi AOP tirent un bilan positif, conscients qu’elle restera un produit de niche. Et il en est peut-être mieux ainsi.

JÉRÔME GACHET

TERROIR. Une douceur assez prononcée, une acidité d’intensité faible à moyenne, une légère amertume: pour peu, on la confondrait avec un vin de Bourgogne. Mais on parle bien de la poire à botzi, sujet de fierté régionale. Hier, dans le cadre de la Bénichon du canton de Fribourg, qui se tient actuellement à Estavayer-le-Lac, la petite poire à grappe (botzi en patois) a célébré ses dix ans d’appellation d’origine protégée (à l’époque AOC).

La légende lui prête des origines napolitaines. Séduits par ce petit fruit, des mercenaires fribourgeois l’auraient ramené il y a…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...