Des langues et des non-dits

jeu, 30. aoû. 2018

Après Hiver à Sokcho, Elisa Shua Dusapin publie Les billes du Pachinko. Dans ce roman, la Franco-Coréenne, qui a grandi à Porrentruy, parle des immigrés au Japon. Sobre et bouleversant.

LAURENCE DE COULON

Rencontrée sur la terrasse de la Brasserie des Deux-Clefs à Porrentruy, où elle donne parfois rendez-vous à ses amis, Elisa Shua Dusapin ressemble à ses romans: douce et chaleureuse malgré sa réserve. Ses livres, à la recherche des basculements infimes de la vie, dégagent une certaine froideur, et finissent par toucher lorsque les barrières tombent.

Dans Les billes du Pachinko, Claire passe l’été au Japon avec ses grandsparents coréens qui tiennent une salle de jeux (d’où le Pachinko du titre, mélange de flipper et de machines à sous). Rencontre avec une auteure aux origines multiples…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...