Ou katchimo

En patois
En français

Chin chè pachâ l’i a grantin; ou dzoua d’ora i fan pâ-mé tan dè hou manêrè por èchplikâ la rèlidzyon, kan l’ou j’arouvè dè le fére.

Mon chènia, k’irè vinyê ou mondo in mile nou-thin dou, l’a keminhyi l’èkoula in mile nouth-thin nà. Adon lè réjan iran chèvéro po l’èkoula è Moncheu mé tyè chèvéro po le katchimo è la bible.Irè tyachon dè to chavê par-kà, mimamin ch’on konprenyi rin. La demindze, i Viprè, lè j’infan dêvechan «pachâ a la kèchtyon», on pou pâ dre mi.Totè lè prèyirè de la mècha iran in latin, è lè tranchlatâvan tyè râramin.

To dzoua è-the k’on matin, ou katchimo, l’inkourâ l’ou j’a dèvejâ dè l’èpitre dè Chin Paul ou Korintyin. L’ou ja kontâ on bokon yô la Corinte chè trovâvè, è choche è chin.

Krêdè bin ke mon chènia è chè j’ami, ke dèvejâvan patê intrè là, l’an achtou moujâ a ôtyè d’ôtro kan l’a dèvejâ dè Korinta, l’an èhyatâ dè rire. L’è dinche ke mon chènia l’a rèchu la premire è la pye grôcha motya dè cha ya.

Anne Marie Yerly

 

Au catéchisme

Ceci s’est passé il y a longtemps, aujourd’hui on ne fait plus tant de façons pour expliquer la religion, quand il arrive qu’on le fasse.

Mon papa, qui était né en 1902, a commencé l’école en 1909. Alors, les maîtres étaient sévères à l’école et le curé plus que sévère pour le catéchisme et la bible. Il était question de tout savoir par cœur, même si l’on ne comprenait rien. Le dimanche aux Vêpres, les enfants devaient «passer à la question», on ne peut pas dire mieux. Toutes les prières de la messe étaient en latin, et on les traduisait que rarement.

Toujours-est-il qu’un matin, au catéchisme, le curé leur a parlé de l’épitre de Saint Paul aux Corinthiens. Il leur a raconté un peu où la Corinthe se trouvait, et ci et ça.

Croyez-bien que mon père et ses amis, qui parlaient patois entre eux, ont aussitôt pensé à autre chose quant il a parlé de Corinthe ou plutôt de courante pour eux, ils ont éclaté de rire. C’est ainsi que mon papa a reçu la première et la plus grosse gifle de sa vie.

Anne Marie Yerly

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle dans les Préalpes

Un accident de montagne s’est produit dans la région de la Dent-de-Folliéran, dimanche en fin de matinée. Un homme de 28 ans domicilié dans le canton de Fribourg a fait une chute d’environ 200 mètres et a perdu la vie. Il se trouvait sur l’arête de Galère et cheminait en direction du Vanil-Noir.