Un abbé qui sera regretté

Ce lecteur revient sur le départ de l’abbé Miserez, curé modérateur de l’Unité pastorale Notre-Dame de Compassion.

C’était il y a quelques années, en arrivant à La Tour-de-Trême, paroisse de Bulle, j’ai reçu une invitation pour une collation à la salle paroissiale, précédée par une démonstration d’orgue et j’y ai fait la connaissance des autorités paroissiales, emmenées par leur président et leur curé modérateur. J’ai appris ces derniers temps que l’Abbé Bernard Miserez, quittera son poste de curé modérateur pour retourner dans son Jura natal, car comme il sait si bien le dire: il était en leasing à Notre-Dame de Compassion. Une fois de plus, il a obéi à son Evêque. Aujourd’hui, je sais qu’il sera regretté ici en Gruyère et c’est à moi de lui souhaiter le même bonheur dans sa nouvelle paroisse que celui qu’il a apporté ici et de lui dire que par son attitude, sa droiture, sa simplicité, il a su me faire aimer cette religion catholique si décriée par ses abus et ses dérives. Pierre-Alain Vuillaume, La Tour-de-Trême

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

CO2 dévoile son nouveau programme

Vingt et un spectacles figurent au programme de la prochaine saison culturelle de CO2, à La Tour-de-Trême, qui a été présentée jeudi soir. Elle comprend de l'humour (Michèle Bernier, Yann Marguet, Laurent Deshusses…), de la chanson (Marc Lavoine, Pascal Obispo…), du théâtre, de la danse, de l'opéra…