Une décoration qui grésille comme des tubes néon

jeu, 30. aoû. 2018

Cette année, un accent particulier a été donné à la décoration des Francomanias, qui ont débuté hier soir. Elle illumine et grésille, à l’image des tubes néon de l’affiche. Rencontre avec deux des trois responsables du secteur, Carole Ducrest Molleyres et Emilie Colliard.

PRISKA RAUBER

Bien sûr, les Francomanias, c’est la musique. Mais c’est aussi un événement. C’est le centre-ville qui s’anime, accessible à tous. C’est Bulle offerte aux gens d’ici et d’au-delà. C’est une ambiance, c’est l’éprouver. «Beaucoup ne viennent pas forcément pour assister à des concerts, mais pour boire un verre, pour profiter de l’événement. Raison pour laquelle nous avons axé la déco sur l’extérieur. Pas sur l’Hôtel de Ville ou sur les loges», précise Carole Ducrest Molleyres, l’une des trois responsables du…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Le club où cohabitent rock, électro, théâtre…

L’Américaine Anna Burch lance ce samedi la saison des concerts d’Ebullition. Tour d’horizon avec le programmateur Thomas Van Daele, qui s’apprête à vivre sa deuxième année à la rue de Vevey.

ÉRIC BULLIARD

Après un premier week-end où se sont succédé une party et une soirée d’improvisation théâtrale, Ebullition retrouve le goût de la musique live ce samedi. «En septembre et en octobr...