Verre soufflé en démonstration

sam, 04. aoû. 2018

Au Vitromusée, Thomas Blank montre son savoir-faire au public ce week-end. Portrait de cet artiste verrier.

SOPHIE WOELDGEN

Devant le porche du château de Romont, Thomas Blank nous attend une cigarette à la main. L’artiste verrier de 45 ans a grandi à Middes. Il propose des démonstrations de verre soufflé ce week-end au Vitromusée. Peu bavard sur sa vie, il l’est davantage dès que le verre s’invite dans la conversation.

Dans l’atelier qu’il occupe en ce moment, Thomas Blank a installé ses trois fours. Le premier, électrique, prend une vingtaine d’heures avant d’atteindre les 1100 degrés nécessaires pour transformer le verre brut, solide, en une pâte élastique. Sa consistance? «Comme du miel! Ou comme de la fondue, faudrait-il dire dans la région.

Etudes aux Etats-Unis

Le Bernois…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Au volant d'une voiture volée, il s'enfuit par les rails

A Bulle, mercredi après-midi, le conducteur d'un véhicule volé a pris la fuite au moment où la police a voulu l'intercepter. Au volant, il n'a pas hésité à emprunter les voies de chemin de fer sur plusieurs centaines de mètres. Il a finalement été interpellé quelques instants plus tard.