En côte, la tête vole au secours des jambes

sam, 08. sep. 2018

La cinquième et dernière étape du Tour du canton a confronté mercredi les cyclistes à un effort particulier: la course de côte. A Hauteville, Adrien Chenaux n’a laissé aucune chance à ses rivaux. Retour sur ce quart d’heure de souffrance, géré d’abord au mental.

QUENTIN DOUSSE

A La Boussanna, presque à l’issue de la route alpestre surplombant Hauteville, une même scène se répète: après le bip, qui sonne la fin du supplice, le silence. Seulement brisé par les respirations haletantes – voire les larmes pour certains – du cycliste en quête d’oxygène. Court mais intense, l’effort a obligé chacun à aller titiller ses limites. C’est à la fois toute la difficulté et le «charme» de la course en côte.

Celle organisée mercredi soir à Hauteville, faisant office de dernière étape du Tour du canton,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Nestlé concocte une attraction géante pour son site de Broc

Depuis des mois, l’unité Chocolat de Nestlé planche sur un immense parc à thème qui prendrait place sur le site Cailler de Broc. «Des scénarios potentiels» rétorque la multinationale tout en affirmant que la production de chocolat n’est pas en péril, bien au contraire.