Justice pas moins rigoureuse du tout

mar, 25. sep. 2018

Depuis le oui des Suisses, en 2010, à l’initiative de l’UDC «Pour le renvoi des étrangers criminels», les étrangers condamnés pour infraction grave, selon une liste précise établie dans le Code pénal, sont privés de leur titre de séjour. Or, le député Philippe Demierre (udc, Esmonts) s’étonnait, dans une question au Conseil d’Etat, de la facilité avec laquelle, selon lui, les juges fribourgeois appliquent la clause du cas de rigueur, qui évite l’expulsion.

Pas le moins du monde, lui répond le Conseil d’Etat. Lequel commence par recadrer le débat. D’abord, la séparation des pouvoirs lui interdit de porter un quelconque jugement sur telle ou telle décision de justice. Ensuite, le député s’est appuyé, pour étayer son argumentaire, sur une communication de l’Office fédéral de la statistique…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...