Outrage fait aux paysans

Ce lecteur réagit à une récente étude menée par Avenir Suisse, qui affirme que l’agriculture suisse coûte 20 milliards par an.

Selon Avenir Suisse, laboratoire d’idées d’émanation néolibérale, notre agriculture coûte trop cher: jusqu’à 20 milliards par an. Si ce n’est pas le pamphlet qu’a désigné Jacques Bourgeois, président de l’Union suisse des paysans, il s’agit bien d’une provocation.
Tout est trop cher dans ce pays et on ne peut raisonnablement, dans ce contexte, cibler une activité et vouloir lui administrer un traitement particulier.
Lorsqu’on propose, par exemple, d’ouvrir le marché tout en soutenant en conclusion qu’il n’y a pas de raison que les paysans suisses disparaissent, ce n’est non moins qu’un jugement fantaisiste en regard de la logique économique.
Ouvrir le marché signifie l’arrivée des excédents de production provenant des pays limitrophes, dont en premier lieu le lait livré au tarif subvention-né, mais oui, sans concurrence. Après conditionnement et compte tenu de la marge juteuse que s’offriraient les intermédiaires, quelle aubaine, on trouverait le produit au rayon des supermarchés, grosso modo aux prix actuellement pratiqués. Au fait, n’est-ce pas ces intérêts que défendent les auteurs de cette pseudo-étude sectorielle?
Voilà pour ce qui a trait à la consommation de masse, restent les produits régionaux pour lesquels la demande est forte, souligne-t-on. C’est vrai, mais leur part de marché resterait insuffisante pour assurer l’existence de nombreuses exploitations agricoles, qui doivent déjà aujourd’hui leur survie aux paiements directs. Ces derniers, s’ils ne le sont pas déjà, seront tôt ou tard contestés.
Enfin, si la dérégulation intervenait, générerait-elle un avantage pour le consommateur?
Assurément non. Il y a assez d’opérateurs sur le marché qui se serviraient avant l’arrivée de la marchandise sur les rayons de la distribution. Un dindon, c’est quoi au juste?
Clovis Colliard, Châtel-sur-Montsalvens

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...