Tiens, une araignée, il doit être 19 h 35

jeu, 13. sep. 2018

Une époque formidable

Chercheur, c’est un sacré métier. D’abord, il faut trouver ce qu’on veut chercher. Et comment se décider, alors que tout a été fouillé, exploré, scruté? Nos têtes chercheuses doivent libérer leur imagination et, parfois, elle déborde. Ce jeudi, à la très sérieuse Université de Harvard, la 28e cérémonie de remise des prix Ig-Nobel en donnera une nouvelle preuve. Cette version loufoque des Nobel met en lumière de vrais scientifiques, auteurs de vraies recherches, mais un rien saugrenues. L’année dernière, par exemple, le physicien Marc-Antoine Fradin, spécialiste de la mécanique des fluides, a été primé pour son étude intitulée «Un chat peut-il être à la fois solide et liquide?» Tel est le génie des chercheurs: ils répondent à des questions que le commun des mortels…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Découverte d’un gigantesque cratère de météorite

Un gigantesque cratère formé par une météorite au Groenland, c’est l’importante découverte d’une équipe internationale de chercheurs, à laquelle l’Université de Fribourg a participé. L’impact a creusé une cavité de 31 kilomètres de diamètre cachée sous un kilomètre de glace. Les scientifiques ont travaillé pendant trois ans pour confirmer leur hypothèse, selon un communiqué ...