Une facture qui gonfle

Ce lecteur s’indigne de la stratégie de Swisscom, visant à augmenter automatiquement le prix de certains abonnements, contre une vitesse
de débit plus rapide.

L’économie doit fonctionner, cela va de soi. Mais en respectant certaines normes éthiques et les droits du citoyen. Ce n’est pas le cas de Swisscom qui impose ses règles, sans que, la plupart du temps, le citoyen ne s’en rende compte. J’en veux pour preuve le courrier daté du 15 août annonçant un internet plus rapide jusqu’à 50%.
Swisscom «offre» une vitesse accrue du débit dès le 1er octobre et jusqu’à fin novembre, précisant que dès le 1er décembre, il sera facturé 6 francs supplémentaires par mois pour cette prestation. Cela automatiquement, sauf si l’on refuse cette offre jusqu’au 25 novembre. J’appelle cela de l’abus de pouvoir, du mercantilisme facile à l’égard de gens qui n’y comprennent peut-être rien.
En tout cas, j’encourage toutes les personnes qui ont reçu cette lettre et qui n’ont pas besoin d’un débit plus rapide que celui qu’elles ont déjà à dénoncer ce contrat inadmissible. Je crains pour les personnes d’un certain âge qui utilisent internet et qui risquent de voir leur facture gonfler sans raison.
Décidément, en Suisse, tout profit est bon à prendre, souvent au détriment de simples citoyens qui ne sont que les utilisateurs d’un service déjà assez cher.
Jacques Schouwey, Villars-sur-Glâne

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Blessée par une vaste balafre, Bulle reçoit un nouveau cœur

Les Transports publics fribourgeois ont dévoilé hier le visage du futur bâtiment de la gare.

Il accueillera des commerces, des bureaux, des logements et un hôtel 3 étoiles.

Quant au Programme Bulle, ambitieux projet ferroviaire, il va connaître ses premiers chantiers.

JEAN GODEL

Maintenant, on entre dans le concret. Après six ans de gestation, la nouvelle gare de Bulle, déplacée de 500 m vers l’Ouest, se présente sous ses contours quasi d...