Usine à gaz culturelle?

Ce lecteur réagit à la suite de l’article paru dans l’édition de jeudi dernier à propos de l’ambition de créer un «biotope culturel» pour animer le site de BlueFactory, à Fribourg.

Vous connaissez cette usine à transformer des millions en illusions. Elle a remplacé la production des bulles Cardinal, à Fribourg. Elle fait régulièrement la une des journées du Grand Conseil et le malheur de notre grand argentier.
Cette usine à gaz a été créée par l’ex-conseiller d’Etat Beat Vonlanthen comme tremplin pour le Conseil des Etats. Le but était aussi que des émanations du Gross Freiburg soient senties jusqu’à Berne.
A lire votre article paru le 6 septembre, le manager culturel de cette usine est bourré de boulot: créer des dimanches du cœur, organiser des samedis vigoutz, des jeudis de jardinage et des cooking Friday. On veut aussi créer des mercredis lustig, peut-être pour concurrencer l’animation de la Grand-Fontaine. J’en ai l’eau à la bouche. Au total, on veut créer une culture du produire, du vivre, du parler, du faire des informations, du communiquer. Je vous le disais: une véritable usine à gaz… destinée à produire du carburant pour la future fusion.
J’hésite à faire des propo­sitions sur le site culture@bluefactory.ch. Après mûre réflexion, je pourrais suggérer à BlueFactory de construire une pataugeoire pour les députés de Fribourg, histoire de remplacer à moindre coût la piscine de Villars-sur-Glâne, déjà hantée par un gros serpent de mer. Ancien officier, je suggérerais d’y créer un petit musée militaire regroupant les objets cantonnés au galetas de l’arsenal. Enfin, nostalgique du Fribourg des inventeurs, je proposerais de créer un espace interactif où la population, particulièrement paysanne de nos monts, viendrait montrer aux bourgeois de Fribourg, et à l’évêché, comment transformer de la bière en eau-de-vie.
J’ai encore d’autres idées. Il importe surtout que tous les contribuables contribuent à alimenter l’usine, si possible avec du gaz lourd, non moutarde!
Benoît Rey, Châtel-Saint-Denis

Catégorie: 

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

L'incendie de la scierie Despond «vraisemblablement intentionnel»

L'incendie qui avait touché la scierie Despond, au soir du 27 juin 2018, était «d'origine humaine et vraisemblablement intentionnel», affirme la police cantonale. Toutefois, le ou les auteurs n'ont pour l'heure pas été identifiés. L'instruction conduite par le Ministère public est suspendue.