«L’intolérable, parfois juste sous notre nez»

jeu, 11. oct. 2018

Caroline Mauron, recueilleuse de récits de vie, a réuni dans sa dernière publication dix témoignages de victimes d’abus sexuels durant l’enfance. Ici, dans l’idyllique campagne gruérienne.

PRISKA RAUBER

La verte Gruyère, «décor de sombres scènes et repaire de vils prédateurs». Au fil des chapitres de Si près de chez nous… tellement tabou!, on mesure la justesse du titre. Viols, tournantes et autres agressions sexuelles «ne sont pas qu’une pratique de petits délinquants issus de la périphérie des cités modernes», écrit Caroline Mauron dans son dernier ouvrage. «L’intolérable se déroule parfois sous notre nez.»

La recueilleuse de vie d’Estavannens a réuni les témoignages de dix victimes d’abus sexuels durant l’enfance. Neuf femmes, un homme, agressés ici, marqués à vie dans leur chair et…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.