«Une rue piétonne, c’est tout un concept»

| jeu, 11. oct. 2018

Par PRISKA RAUBER

L’essai devait durer une année, mais après quatre mois, le Conseil communal suspend son test de rendre piétonne la rue de la Promenade. Depuis le 25 juin, elle était fermée à la circulation, du passage du Petit-Marché à la place du Tilleul. Le Groupement des commerçants Bulle-La Tour-de-Trême (GCBLT) a demandé cette trêve hivernale. «Cette rue revenait chaque fois dans les discussions, à l’heure des divers de nos comités, explique la présidente du GCBLT, Valérie Schmutz. Il est vrai que, quand les cafés rentreront leur terrasse le 31 octobre, il n’y aura plus rien dans cette rue pour l’animer un tant soit peu. C’est une rue vide. Les gens n’y marchent même pas, ils restent sur le trottoir! Il faut donc imaginer autre chose.»

Une nouvelle tentative aura lieu du 1er avril au 31 octobre 2019. «Ce qui est intelligent, car cette période correspond au temps d’ouverture des terrasses, une période plus faste qu’en plein hiver.» Et la présidente d’insister: «Nos critiques ne portent pas du tout sur le fait que cette rue devienne piétonne. Elle a lieu de l’être, mais là, le test n’est absolument pas concluant.»

Du côté des commerçants comme de la ville, on est conscient qu’il ne suffit pas d’empêcher les voitures de passer pour que les piétons s’approprient une rue. Mais le Conseil communal maintient sa position: ce n’est pas à lui d’y prévoir des animations ou des aménagements. «Par contre, si le besoin est démontré et que le concept fonctionne, il le soutiendra», précise le syndic Jacques Morand, admettant que, à cause du passage des véhicules de livraison (autorisés de 6 h à 10 h et de 14 h à 16 h), il est difficile pour les commer- çants d’investir les lieux.

«Mais il semblerait que le matin suffise pour les livraisons, indique Jacques Morand. Ça élargira les possibilités d’installer des étals ou des lieux de rencontre.» En outre, lors du prochain essai, les barrières seront remplacées par des panneaux. «Mais il est clair qu’une rue piétonne, c’est tout un concept, pas seulement des panneaux.» Les commerçants vont plancher sur la question. «Il faut que nous soyons plus créatifs», conclut Valérie Schmutz. ■

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses