Aucune retouche au projet de réforme fiscale

jeu, 11. oct. 2018

Le Conseil d’Etat conserve un taux d’imposition des bénéfices à 13,72%. Seule évolution de son projet de réforme fiscale: la quote-part de l’imposition des dividendes devrait passer de 50 à 70%.

DOMINIQUE MEYLAN

RÉFORME FISCALE. Le Conseil d’Etat n’a apporté aucune correction à son projet de réforme fiscale présenté cet été (La Gruyèredu 3 juillet 2018). Dans son message adopté mardi, il maintient un taux d’imposition des bénéfices à 13,72% et des mesures sociales à hauteur de 30 millions par année. Seul ajout: le Conseil d’Etat a choisi de taxer 70% du total des dividendes, contre 50% actuellement.

«Le Gouvernement a voulu un projet équilibré», a affirmé hier son président, le directeur des Finances Georges Godel. Ce passage de 50 à 70% de la part imposable des dividendes devrait…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Psychologues sous délégation, patients sous obligation

Les soins des psychologues psychothérapeutes ne sont remboursés par l’assurance de base que s’ils travaillent sous la délégation d’un psychiatre. Ils se sentent dévalorisés, relèvent l’obstacle que ce système engendre pour les patients et demandent une réforme à Alain Berset.