La coopérative est déjà sur les rails

| mar, 09. oct. 2018

CERNIAT. Une huitantaine de personnes ont participé, vendredi soir à Cerniat, à la séance d’information consacrée à l’avenir du Restaurant de la Berra et du P’tit Marché (La Gruyèrede jeudi). Parmi elles, plusieurs conseillers communaux de Val-de-Charmey et des anciens syndics: beaucoup ont pris la parole pour apporter leur entier soutien au projet de coopérative, apprécie Guy Maradan, à l’origine de la démarche, joint au téléphone. En attendant sa création formelle, un groupe de travail s’est constitué et la souscription a été lancée (coopérative.cerniat@gmail.com). «Des contacts ont aussi été pris avec un notaire pour la rédaction des statuts», indique Guy Maradan, enfant du village.

Les avantages (suivi serré, solidarité, stabilité) et inconvénients (processus plus lent) d’une coopérative ont été présentés: «Je suis confiant», indique Guy Maradan, lui-même actif dans le domaine bancaire à Berne et longtemps administrateur des Raiffeisen de Cerniat et Charmey. «La commune restant propriétaire, on prend peu de risques.» Idéalement, la coopérative prendra le relais le 1er janvier. Dans l’intervalle, Guy Maradan sera l’interlocuteur de la commune. Au restaurant, une période transitoire s’est ouverte avec l’arrivée de Mélanie Sauge, secondée par Françoise Brunetti, l’ancienne patronne, durant trois mois d’essai, avant le passage à la structure définitive. Pour ce qui est du P’tit Marché, des personnes se sont déjà annoncées pour soulager Nelly Castella, qui va réduire ses activités. Un intérêt marqué pour un magasin en vrac s’est aussi fait jour. JnG

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Papoter avec les anciens autour des sacs de vieux papier

Chaque mois, une collecte à domicile des petits déchets ménagers est organisée à Vuadens.

La déchetterie n’est plus un souci – c’est le nom de l’opération – s’adresse aux rentiers AVS, AI et aux personnes à mobilité réduite.

Une idée du Mouvement indépendant et de la Jeunesse de Vuadens. Reportage.

JEAN GODEL

LIEN SOCIAL. A Vuadens, depuis septembre 2017, la déchetterie n’est pl...