Un Eric ne peut pas dire que des bêtises…

jeu, 11. oct. 2018

C’est le genre de tuiles tellement inattendues qu’elles vous font douter de votre santé mentale: un beau jour, sans crier gare, vous vous trouvez en accord avec une phrase d’Eric Zemmour. Horreur et damnation! Approuver ce polémiste à la faconde de paltoquet et aux allures de freluquet? Est-ce grave, mon Dieu? Irréversible, mon Père? Est-ce un signe de dégénérescence mentale avancée? De delirium tremens? D’anosognosie? Quelque chose, il doit y avoir, ce n’est pas possible autrement.

Une phrase, donc, signée Eric Zemmour: «Il n’y a plus, aujourd’hui, de débat rationnel et intellectuel.» Ajoutons les suivantes, pour faire bon poids: «Il n’y a plus que l’émotion et la judiciarisation.» Et ensuite: «On a le droit de discuter, de s’engueuler, d’être excessif!»
Bravo Eric! Permettez que l’on…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Psychologues sous délégation, patients sous obligation

Les soins des psychologues psychothérapeutes ne sont remboursés par l’assurance de base que s’ils travaillent sous la délégation d’un psychiatre. Ils se sentent dévalorisés, relèvent l’obstacle que ce système engendre pour les patients et demandent une réforme à Alain Berset.