Un nouveau sommet lumineux et fragile

jeu, 11. oct. 2018

Dans La fragilité, son deuxième album de l’année, Dominique A distille douze merveilles de douceur. Avec une écriture toujours aussi raffinée et de plus en plus concrète.

ÉRIC BULLIARD

L'automne, saison de lumière. Après le sombre et tendu Toute latitude de la fin d’hiver (La Gruyère du 15 mars) Dominique A sort son deuxième album de l’année: deuxième volet du diptyque, La fragilité se présente sous une forme dépouillée et lumineuse, pas follement joyeuse, mais apaisée et brillante. Cette magistrale collection de douze titres délicats marque un nouveau sommet d’une discographie presque irréprochable.

D’emblée, une merveille: La poésie a été écrite au lendemain de la mort de Leonard Cohen. Comme s’il fallait une preuve que le monde va vraiment mal, Donald Trump était élu le jour…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...