L’importance du droit international

jeu, 08. nov. 2018

PAR PAUL GROSSRIEDER *

L’initiative sur laquelle nous voterons le 25 novembre s’intitule «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination)». Oublions les réactions émotionnelles de ses défenseurs et de ses opposants et essayons d’en comprendre le sens.

L’intitulé de l’initiative est trompeur, car il oppose le droit suisse aux juges étrangers. En bonne logique, il faudrait opposer le droit suisse au droit international public, et non aux juges. En réalité, et malgré la rhétorique des initiants, l’initiative s’en prend au droit international qui mettrait à mal notre souveraineté. Or, le droit international fait partie de notre droit interne et ne doit pas lui être opposé. Chaque convention multilatérale, chaque traité international a été négocié et accepté…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chez la famille Gremaud, un quotidien digne d’une colo

Christelle et Laurent Gremaud viennent d’accueillir leur quatorzième enfant.

L’une des plus grandes familles de la Gruyère vit dans sa maison de Marsens une existence presque tranquille.

L’organisation familiale repose en partie sur la collaboration des plus grands qui se chargent avec plaisir de la garde des petits.

CLAIRE PASQUIER

FAMILLE NOMBREUSE. «Certains disent qu’on ne fait pas assez d’enfants en Suisse. D’autres qu’on est t...