Coûteux coups de pistolet

jeu, 06. déc. 2018

ORDONNANCE PÉNALE. Vers Noël, l’année passée, un homme domicilié en Gruyère a cru voir, non pas le loup, mais le renard. Depuis sa terrasse, il a ainsi tiré deux coups de feu pour éloigner l’animal.

Le premier coup de feu a été tiré en direction du ciel. Le deuxième vers la forêt. Son pistolet, son chargeur et deux douilles lui ont alors été séquestrés. En faisant usage d’une arme à feu sans autorisation, l’homme de 55 ans a enfreint la Loi fédérale sur les armes. Il a également enfreint la Loi sur la chasse et la protection des mammifères, des oiseaux sauvages et de leurs biotopes.

Reconnu coupable, il est condamné, par voie d’ordonnance pénale, à une amende de 400 francs. Il devra s’acquitter d’une facture de 815 francs au total. CP

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses