Des missions plus complexes

mar, 22. Jan. 2019

Dans son rapport annuel, le commandant du CSPI Glâne-Centre a relevé que les missions des sapeurspompiers «ne cessent de se diversifier et de se complexifier».

Quand, au premier trimestre 2018, le Corps de sapeurspompiers Glâne-Centre travaillait la conduite d’intervention et la prise de décision, il n’imaginait pas que, le 16 août, il faudrait «mettre tout ça en application à l’échelle 1: 1 au Saint-Georges à Romont», a souligné Philippe Mauron, commandant du CSPI Glâne-Centre et du Centre de renfort, dans son rapport présenté vendredi à l’assemblée générale.
L’intervention à cet établissement historique de la Grand-Rue a été la plus marquante des 93 enregistrées en 2018. Soit une de plus que l’année précédente et sept de moins qu’en 2016. Vingt-cinq de ces interventions concernaient le…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Il traverse Sâles à 140 km/h sur son tricycle, soit 60 km/h de plus qu'autorisé

Vendredi peu après 23 h 30, un homme de 51 ans circulait au guidon de son tricycle motorisé, sur la route cantonale entre Bulle et Romont. Lors d’un contrôle à Sâles, le véhicule a été mesuré à une vitesse nette de 140 km/h sur un tronçon limité à 80 km/h.