Une de ces journées où tout part en vrille…

jeu, 10. Jan. 2019

La troupe des adultes de L’Arbanel, à Treyvaux, retrouve le chemin des planches: dès demain, elle présente Une journée d’enfer, dans une mise en scène de Monique Marmy. La pièce de l’auteur français Jean-Louis Bauer rappelle l’esprit de Kusturica, avec son mélange de gravité et d’humour surréaliste.

ÉRIC BULLIARD

Après quelques années de sommeil, l’heure du réveil a sonné pour la troupe d’adultes de L’Arbanel. Dès demain et pour cinq représentations, elle propose Une journée d’enfer, dans sa salle de Treyvaux.

Monique Marmy, qui a souvent travaillé pour la troupe de La Catillon, s’est chargée de la mise en scène. En relevant un défi de taille: la pièce de Jean-Louis Bauer a été écrite (en 2002) pour être jouée en plein air et en ville, sur une place. Elle a été créée au festival Chalon…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Succès sur toute la ligne pour le Giron des jeunesses de Siviriez

Grâce à une météo enchanteresse, le Giron des jeunesses glânoises s'achève, ce dimanche, sur un succès. «Le cortège de samedi a dû attirer entre 8000 et 10000 personnes, explique Arnaud Maillard, coprésident de l'organisation. J'ai rarement vu autant de monde, même lors des fêtes de musique.»