Gjon’s Tears haut la main

mar, 12. fév. 2019

PAR CHRISTOPHE DUTOIT

«Quand j’ai vu les écrans s’écarter pour me laisser rejoindre le piano, j’ai vraiment stressé. J’ai ressenti de la nostalgie pour les émissions Incroyable talent que j’avais faites à l’époque (La Gruyère de samedi). Ce n’est pas facile de chanter pour convaincre. L’enjeu est différent que lors d’un concert.»

Samedi soir, Gjon’s Tears a convaincu. Et plutôt quatre fois qu’une, puisque les quatre jurés de The Voice ont appuyé sur le buzzer à l’écoute, à l’aveugle, de son interprétation de Christine, de Christine & the Queens. «J’ai choisi cette chanson parce qu’elle est sculptée dans un marbre de grande valeur. J’ai pu chanter une version qui me ressemble.»

«Très fier, très heureux»

Tant Jennifer, Soprano, Mika que Julien Clerc se sont donc retournés en signe d’approbation. «Quand les trois premiers sièges se sont tournés, au milieu de la chanson, la pression est devenue encore plus forte. J’ai vraiment dû me concentrer pour ne pas me tromper. Je n’avais pas l’impression d’être là, mais de me voir dans le poste. J’étais complètement perdu. Très fier et très heureux de recevoir une validation de mon travail par des professionnels. C’est ce que j’attendais.»

Et quelle validation! Soprano a dit qu’il «était un petit rayon de soleil. J’adore ton personnage, on a envie d’être ami avec toi.» Julien Clerc était bluffé de sa démonstration technique «en prenant votre pied, avec le sourire. Vous êtes un phénomène.» Mika, le plus capé des jurés, a insisté sur «la différence et l’excellence» de sa performance, avant de le comparer à «une fleur mécanique qui s’ouvre». Quant à Jennifer, visiblement sous le charme, elle a «aimé cette impertinence. Tu es l’exemple même du talent.»

Au travail

«Sur le moment, j’ai essayé de tout prendre. Et j’en ai presque oublié de choisir mon coach, sourit Gjon. Avant l’émission, j’avais une petite préférence pour Jennifer, parce qu’elle n’en fait pas trop, qu’elle n’a pas besoin de feux d’artifice. Mais j’ai finalement choisi Mika, car il a su trouver des arguments. Il a une idée de ce qu’il veut faire avec moi, de vers quoi il veut me faire travailler. Finalement, peu importe. Les quatre jurés ont montré une envie profonde de bosser avec moi.»

Les k.-o. dans le viseur

Les auditions à l’aveugle se poursuivent désormais les sept prochains samedis pour déterminer le casting global de The Voice. Ensuite sonnera l’heure des k.-o., qui commenceront à écrémer les places en vue des émissions live qui se dérouleront dans le courant du mois de mai. Pour les plus valeureux. A suivre, comme on dit dans ces cas-là. ■

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Mais c’est quoi le problème avec la piscine de Bulle?

En juillet, la ville de Bulle annonçait qu’elle reportait d’une année les travaux de rénovation de sa piscine extérieure. En cause: une procédure retardée par huit oppositions. Le bruit que pourraient produire la piscine et ses nouvelles infrastructures préoccupe.