Les roches et les montagnes extirpées de la blancheur

jeu, 28. fév. 2019

Alois Lichtsteiner explore depuis une dizaine d’années une pratique oscillant entre gravure et peinture. Avec la montagne pour inspiration. Le château de Gruyères accueille une rétrospective du travail sur papier de cet artiste moratois. SOPHIE ROULIN

De la blancheur de la neige s’extrait la rugosité de la pierre. Un paysage montagneux se dessine, par touches. Rocher par rocher. «Quand j’ai découvert le travail d’Alois Lichtsteiner, en m’arrêtant par hasard devant une de ses impressions sur papier, j’ai été très intrigué, relève Filipe Dos Santos, directeur du château et commissaire de l’exposition. Mes codes de lecture m’y faisaient voir une montagne, sans lever totalement l’ambiguïté: est-ce que j’étais devant une représentation de la réalité ou devant quelque chose d’abstrait?»

Une…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Dépôt de bilan pour les remontées mécaniques

La Société Télécabine Charmey-Les Dents Vertes en Gruyère SA dépose son bilan. Le Conseil d'administration et la task force de l'ARG l'ont annoncé ce vendredi. Cette décision constitue le dénouement de difficultés financières rencontrées depuis longtemps. Développement dans notre édition de samedi.