Traumatique obstétrique

mar, 05. fév. 2019

Touchers vaginaux sans avertissement, propos culpabilisants, gestes brutaux sans consentement, autant d’actes avilissants et traumatisants subis par les femmes lors de leur accouchement ou de leur suivi gynécologique. Elles sont de plus en plus à dénoncer ces «violences obstétricales».


Un accouchement sur trois est vécu comme traumatique. Un sur trois… Pour de multiples raisons, dont les gestes brutaux, les actes médicaux réalisés sans explications, voire sans consentement, les propos culpabilisants, le manque d’empathie ou les humiliations. Des maltraitances qui demeurent taboues, donc peu documentées. Mais elles commencent à être révélées.
De plus en plus de femmes et de sages-femmes racontent et dénoncent, à l’image de Charlotte* et Galadriel*, deux Gruériennes qui reviennent sur le…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un motard de 18 ans grièvement blessé sur le pont de la Jogne

Mercredi vers 14 h 30, un motard de 18 ans s’est grièvement blessé en tombant de son véhicule, lors d’un accident de circulation sur le pont de la Jogne, à Broc. Il a été héliporté par la REGA dans un hôpital, communique la police cantonale. La circulation a été perturbée pendant plusieurs heures.