Ursy se sépare de son auberge communale

mar, 19. fév. 2019

Les citoyens présents à l'assemblée communale d'Ursy lundi soir ont accepté par 130 voix contre 1 de céder l'Auberge du Chamois, située dans le village de Vauderens. Celle-ci sera vendue pour 780 000 francs à un particulier qui en fera sa résidence principale.

PAR CLAIRE PASQUIER

La commune récoltera 686 600 francs de cette vente une fois les frais d'agence de 23 400 francs payés et 70 000 francs déduits du bilan. "Si la commune voulait garder l'auberge, d'importants investissements seraient nécessaires dans la cuisine, le restaurant, la salle et pour l'isolation", a rappelé le syndic Philippe Conus. Le futur propriétaire, présent lors de l'assemblée, est chargé de mission à l'Organisation des Nations Unies. Lui et son épouse sont "tombés amoureux" de cette auberge, protégée en catégorie 3 par les biens culturels.

Le futur des bâtiments scolaires

L'assemblée de lundi soir a aussi été l'occasion pour le Conseil communal de présenter l'avancement de ses réflexions sur l'avenir des différents bâtiments scolaires du territoire communal.

>>> Article complet à lire dans l'édition de jeudi

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...