«Mascotte» et mémoire vivante de la fanfare à presque 90 ans

mar, 19. mar. 2019

PAR CLAIRE PASQUIER

Sur les hauts de Châtel-Saint-Denis, la colline où vivent les Chardonnens ne comptait que leur maison il y a quarante ans. «Et une grange plus bas.» Désormais, les visites du couple doivent zigzaguer entre les différents chantiers pour accéder à la maison familiale.

«Lorsque je suis arrivé à Châtel-Saint-Denis en 1953, il y avait 3500 habitants. Aujourd’hui, nous sommes le double», raconte Roger Chardonnens de sa voix posée. Si nous sommes venus le trouver, ce n’est toutefois pas pour débattre de l’évolution démographique, mais pour évoquer sa vie. Sa vie de musicien en particulier: vendredi, il sera le premier Veveysan à fêter septante ans de fanfare. Il se verra remettre une médaille de vétéran d’honneur fédérale, indique la présidente de l’Entente Châtel-Saint-Denis…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A peine dix ans et déjà saturée

La H189 a été inaugurée il y a dix ans. Attendue depuis longtemps, la route de contournement de Bulle a largement contribué au développement de toute la Gruyère.

Mais l’artère est déjà saturée aux heures de pointe. Et L’OFROU impose à Bulle de fermer l’accès à la station Coop du Battentin.

Ce succès, immense, a été si rapide que, paradoxalement, il contraint désormais la région à...